Trois dragons : Joie, Mobilité et Longue vie.

Aller Au Bon De Commande     Voir Le Facebook De Bernard

Comprendre Nos Douleurs Articulaires

DOULEURS ARTICULAIRES ?

J'étais chez mon vieux maitre, chamane animiste: (Pohpu Ruesi), herboriste Thailandais.
Lui: souple comme une lianne, malgré ses 84 ans, alors que je souffrais depuis quelques mois d'un mal au dos, qui parfois se développait en sciatique, soulignant mes soixante neuf ans!!!

Je lui explique ce mal au dos et lui demande alors sa recette ... 

Pooloy-kin-khmin, les trois dragons de la santé des articulation, dit-il en langue Lanna, que me traduit fidèlement ma compagne, elle aussi herboriste, puis il détaille:

1.- le pooloy est utilisé en huile de massage partout en thailande, depuis la nuit des temps, cette racine réchauffe les articulations, agit aussi bien pour les muscles, les cartilages, et les tendons, elle est anti-inflamatoire et antalgique, c'est le dragon de la douceur. (zingimber montanium)

2.- Kin, le gingembre commun est un dynamisant de la pensée, entraine la mobilité et l'envie de bouger, cette racine est de la meme famille que le pooloy, elle réveille le dragon du voyageur. (zingimber officinale)

3.-Khmin, Le curcuma, mon chéri, le dragon de la longue vie, il soigne et protège en permanence, aussi bien contre le cancer, les problèmes de digestion, et il est extraordinaire pour réparer les articulations douloureuses, antalgique et anti inflamatoire (curcuma longa, zingiberacée)

Soudain il me regarde avec ce joli sourire qu'ont ceux qui ont dépassé la sérénité, et me dit:

Tu manges ces trois plantes, trois fois par jour c'est déja excellent, mais il y a un petit secret, qui réveille vraiment les trois dragons : Il faut mettre un peu de poivre noir, alors tu verras tes trois dragons cracher leur feu magique, autant dans la chimie des racines que dans ta propre pensée...


Il ferme son poing gauche le met dans le creux de la main droite, grande ouverte, écarte un peu les jambes et commence a pratiquer le Thai chi, je comprend que cela fait aussi partie de sa réponse à ma question... Il y a souvent un diamant dans la main fermée du maître.

Un mois plus tard je n'ai plus aucune douleur articulaire, j'ai retrouvé une mobilité qui me comble de joie, j'ai recommencé la pratique quotidienne du tai chi.


Voila le secret des 3 dragons !!!

Comment comprendre nos douleurs articulaires

Pour Les Articulations Douloureuses


1- Bien souvent les douleurs articulaires trouvent leurs origines dans l'émotionnel, l'imaginaire et le comportement, ce que l'on peut étudier dans le dictionnaire des maladies de Jacque Martel que j'ai téléchargé sur le site : https://www.laurent-therapie.com/wp-content/uploads/2018/10/Le-GrandDictionnaire-des-Malaises-et-des-Maladies.pdf

Mais si l'origine est d'ordre mental, la conséquence physique n'a rien de simulée, on ne fait pas semblant d'avoir mal...

Mais cela peut entrainer jusqu'à des réactions auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoide...
Ou une simple douleur articulaire au pouce du pied est un symptome caractéristique de la goutte, hyper urémie qui léche votre orteil en mordant vos reins... Il ne faut jamais laisser s'installer les doulaurs articulaires qui peuvent cacher des désordres bien plus profonds.

2- D'autres raisons à l'inflammation des articulation sont : L'immobilité, un ostépopathe célebre en Suisse dit haut et fort qu'une articulation qui a mal, est une articulation qui ne bouge pas assez...

3- Une alimentation trop carnée ou trop acide, la viande rouge, la peau des volailles, les abats, les crustacés, la bière et le vin, quelques kilos de trop, sont la recette typique pour se fabriquer des articulations rouillées...

Conclusion:
1- les émotions mal vécues, une pensée rigide...
2- l'absence d'exercice et le surpoids...
3- trop de viandes et d'alcool...


Tout ceci entraine l'inflammation des articulations, qui s'installe peu a peu, ou soudainement pour les crises de goutte...
Cette inflamation est une maladie a part entière, quelle que soit la cause, , il faut calmer l'inflamation.
C'est donc ici qu'interviennent nos plantes antiinflamatoires curcuma pooloy, et gingembre, dynamisées par du poivre.
De simples épices, qui, par leur assemblage, et leur dosage, agissent en douceur,

avec comme effets secondaires ;-)
Une meilleure digestion,
le ventre qui s'applatit,
une dynamisation de la sexualité
et une protection anticancéreuse..


1- LE CURCUMA La super star !!!
Contre les douleurs articulaires L’activité anti-inflammatoire de la curcumine est prouvée, aussi bien sur l’inflammation aiguë que sur l’inflammation chronique.
Elle agit en inhibant une enzyme responsable de la synthèse des prostaglandines inflammatoires.
Il est maintenant reconnu que la curcumine possède un effet antiinflammatoire proche des AINS pharmacieutiques, (anti-inflammatoires non stéroïdiens) agissant sur la douleur inflammatoire, les médiateurs de l’inflammation et sur les raideurs articulaires, sans provoquer d’irritation au niveau digestif comme cela est souvent le cas avec les médicaments anti-inflammatoires.
La prise de curcuma va donc permettre de réduire la fréquence et l’intensité des poussées arthrosiques sur le long terme, en limitant l’activation d’une protéine qui amorce l’inflammation et la destruction de l’articulation.

Selon WIKIPEDIA
https://fr.wikipedia.org/wiki/Curcuma#Usages_en_m %C3%A9decine_humaine
Le principe actif du curcuma est la curcumine.
Usages en médecine humaine
Usages traditionnels
La médecine traditionnelle indienne (médecine ayurvédique) utilise le rhizome de Curcuma longa depuis l'Antiquité, notamment pour ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.
En médecine chinoise, le rhizome de Curcuma longa est traditionnellement utilisée pour traiter les douleurs et les tumeurs supposément induites par le Qi et la congestion sanguine.

La médecine occidentale connaît, depuis au moins le XVIIe siècle, des usages au rhizome de curcuma : flatulence, néphrétique, inertie de la bile, accouchement difficile, aménorrhée, scorbut, ou encore hydropisie, jaunisse.

Ainsi, au niveau mondial, l'OMS identifie certains usages traditionnels pour le Curcuma longa : traitement d'un ulcère gastro-duodénal, douleurs et inflammations dues à une arthrite rhumatoïde, aménorrhée, dysménorrhée, diarrhée, épilepsie, douleur et maladies de la peau.

Le curcuma est reconnu dans les médecines traditionnelles indienne et chinoise et en Occident pour ses propriétés antioxydantes.
Il aide l’organisme à lutter contre le stress et à maintenir l’efficacité des défenses naturelles.
Il est également utilisé depuis très longtemps comme anti-inflammatoire par la médecine ayurvédique indienne..

Inhibiteur du développement de cancers
Le potentiel des propriétés du Curcuma longa dans la prévention du cancer a été étudié depuis 1985 avec Kuttan: les résultats de ces expériences in vitro et in vivo sur des souris ont montré une réduction du développement des tumeurs avec les extraits de curcuma et son composant actif, la curcumine.
De très nombreuses études ont été menées par la suite sur les effets inhibiteurs du curcuma et de son principe actif la curcumine sur le développement de nombreux cancers: côlon, foie, poumon, ovaire, sein, leucémie, prostate, estomac, pancréas.
Toutes ces études tendent également à montrer que la curcumine a un fort potentiel en tant qu'agent adjuvant en chimiothérapie.
Le curcuma est identifié comme agent de chimioprévention efficace des cancers colorectaux chez les rongeurs (essais cliniques chez des volontaires en cours). Les premières conclusions de ces études ont conduit certains organismes (comme l'American Cancer Society) à préconiser l'utilisation du curcuma de manière préventive contre le cancer.
À âge égal, les Indiens ont huit fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, neuf fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et jusqu'à dix fois moins de cancers du rein : la différence pourrait être attribuable à leur consommation élevée de curcuma, laquelle est en moyenne de 1,5 à 2 g de curcuma par jour (l'équivalent d'un quart à une demi-cuillère à café).
Le documentaire Notre poison quotidien de Marie-Monique Robin se termine sur une conférence sur le cancer à Bhubaneswar dans la région indienne d'Odisha, où selon Marie-Monique Robin personne n'aurait contracté de cancer hormis ceux liés au tabagisme.
Le cancer du côlon est statistiquement moins présent dans les aires où on le consomme régulièrement. La turmérine, autre composant de l'épice, semble également avoir des propriétés antioxydantes.

Phytothérapie

Le curcuma est utilisé en phytothérapie (dans le traitement de l'hypercholestérolémie par exemple, ou encore en traitement alternatif pour la spondylarthrite ankylosante).

L'Agence européenne des médicaments a identifié le Curcuma longa comme une plante pouvant être utilisée en tisane pour soulager les digestions difficiles.
Le jus de curcuma obtenu à partir des rhizomes frais, conserve les phytonutriments fixes (curcumine, turmérine) et volatils (l'huile essentielle présente dans le jus de curcuma frais semble favoriser la biodisponibilité des curcumines dans l’organisme).
£
Depuis des siècles, l'utilisation traditionnelle du curcuma frais en Asie du Sud-Est, lieu à l'origine de la découverte des bienfaits du curcuma, n'a jamais fait l'objet de la consommation d’une seule molécule isolée (curcumine), mais de tout le rhizome.
Le curcuma, à la suite d'une étude de criblage à haut débit (avril 2020), a été retenue comme candidate potentielle pour produire un possible médicament contre le SARS-CoV-2, responsable de la pandémie de COVID-19.

Autres effets possibles notables.
Le curcuma est considéré comme un alicament naturel.
Son activité thérapeutique est décuplée en présence de poivre (pipérine), sa biodisponibilité étant ainsi augmentée.
Les effets du curcuma sont étudiés dans son rôle protecteur contre la maladie d'Alzheimer, contre le diabète de type 260, et d'autres troubles cliniques.
En effet, la curcumine pourrait également aider à stimuler les cellules du système immunitaire qui engloutissent les protéines du cerveau qui marquent la maladie d’Alzheimer.

Le curcuma pourrait améliorer la mémoire des personnes présentant un risque de déficience cognitive lié au diabète.
Consommé avec du thé vert et du poivre noir, le curcuma serait utilisé contre l'obésité.

Son efficacité dans les syndromes dépressifs majeurs n'est pas démontrée. Le curcuma est utilisé comme médicament traditionnel pour le traitement des maladies de peaux, en particulier en Inde et à l'île Maurice dans le traitement de la gale.

2- LE GINGEMBRE zingiber oficinale

Des études récentes ont montré que le gingembre agissait comme un analgésique naturel puisqu'il calme les douleurs qui affectent les articulations en cas d’arthrose.

Antioxydant puissant, il possède des vertus énergisantes pour l’organisme. Il a un effet anti-inflammatoire qui découle des leucotriènes (lipides) et des prostaglandines (acides gras non saturés) qu’il contient.

Ses composés, les shoagols, les gingérols et les paradols, agissent conjointement pour contrer les douleurs articulaires...

Le gingembre est connu depuis des millénaires comme la base des huiles de massages calmant aussi bien les muscles que les articulations douloureuses...

Selon wikipedia:
Usages médicinaux du gingembre

Des textes indiens datant de l'an 1000 avant notre ère prescrivaient cette plante pour des maux allant de l'asthme aux hémorroïdes.
Les médecins asiatiques l'utilisent toujours.
Plusieurs études sur l'homme mettent en évidence des propriétés antiémétiques.
Une synthèse de recherches médicales confirme l'efficacité du gingembre dans le soulagement de la nausée postopératoire.

Le gingembre a été proposé comme un antimigraineux n'ayant pas d'effet négatif.

•On lui reconnaît également le soulagement de la cinétose ou « maladie des transports », les marins chinois en mâchaient pour la prévenir.
•Les femmes chinoises consomment traditionnellement de la racine de gingembre pendant la grossesse pour combattre la nausée du matin.
•Effet protecteur sur la muqueuse gastrique.
•Combat les insuffisances biliaires et pancréatiques.
•Fait baisser les taux de cholestérol, de triglycérides sanguins, d'acides gras et de phospholipides. 
Le gingembre a une action anti-inflammatoire, soigne en particulier la douleur et les symptômes des rhumatismes inflammatoires. « Le rhizome de gingembre est peu utilisé en France où il a récemment été inscrit sur la liste des plantes susceptibles d'entrer dans la composition de phytomédicaments bénéficiant d'un dossier d'AMM « abrégé » ; il peut revendiquer l'indication : traditionnellement utilisé dans le mal des transports. ». Régimes amaigrissants basés sur le gingembre Certains régimes sont conçus sur la logique de consommation des boissons détoxifiantes ou amaigrissantes dites boisson détox qui contiennent des légumes ou fruits facilitant la digestion et l'élimination des graisses. Il s'agit des boissons à base des produits naturels tels que le gingembre. Autres propriétés supposées •Certains attribuent à son rhizome riche en magnésium des propriétés aphrodisiaques. Dioscoride, Pline l'Ancien et Avicenne parlent déjà de cette propriété. Les bacchantes composaient des philtres d'amour à base de gingembre et de Phallus impudicus. Le chapitre 1 du Kâmasûtra évoque son usage dans des pratiques sexuelles occultes. « Le gingembre aide à la nature luxurieuse » selon Jérôme Cardan. Sa réputation est telle que Madame du Barry en donnait à chacun de ses amants et que les colons portugais développèrent sa culture en Afrique.

3- LE POOLOY Le gingembre des montagnes, zingiber montanum

Cette plante est très appréciée pour ses propriétés médicinales.
En Malaisie, le rhizome est utilisé pour le traitement post-natal, les gonflements, les rhumatismes.
En Thaïlande, ils sont appliqués pour les douleurs articulaires, les troubles intestinaux et les pieds engourdis (Sirirugsa, 1999).
Ils ont été signalés avoir une activité antifongique, anti-inflammatoire, analgésique et antioxydante.
Ceci est probablement dû à la présence de certains métabolites secondaires tels que le zerumbone, le curcuminoïde

4- Et le coté dynamique :LE POIVRE NOIR

Les propriétés de la pipérine sont particulièrement nombreuses : elle possède des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires, hépatoprotectrices.

De plus, elle favorise l'absorption ainsi que la bio-disponibilité de nombreuses molécules (vitamines, minéraux, polyphénols, etc. )

La curcumine n’étant que faiblement absorbée par l’organisme, la pipérine du poivre noir en multiplie par 10 la bio-disponibilité tout comme les composés actifs du gingembre et du Pooloy...

Associer le poivre noir dynamise et valorise les trois champions curcuma, gingembre et pooloy.


A la permaculture de Thailande

permaculture lompré

Nous cultivons ces quatre plantes dans notre exploitation en permaculture, sans aucune chimie.

Pour les gellules nous les achetons chez un fabriquant qui utilise de la gélatine,
Mais sur demande pour les veganes ou régime hallal, nous pouvons utiliser des gellules a base de proteines de riz mais qui sont cinq fois plus cher.

Nous conseillons plutot de vider le contenu des gellules et d'en faire une infusion en jetant la gélatine.

Bien que la combinaison de ces quatre plantes, dans un mélange assez précis soit une véritable source de jouvence travaillant sur de nombreux points et rétablissant la santé, Nous insistons qu'il ne s'agit pas d'un médicament mais plutot un complément alimentaire.

Face a la chasse aux sorcières menée par l'OMS et les compagnies pharmacieutiques, nous préférons rester discrets en présentant ce produit comme un mélange d'épices.


MODE D'EMPLOI
Nous conseillons un traitement d'attaque de 2x3 gellules par jour, pendant un mois, soit 180 gellules;
Puis un traitement d'entretien, d'une gellule, trois fois par jour. soit 90 gellules par mois.

Certaines personnes sont fragiles et supportent mal ce mélange de quatre plantes "chaudes" Il faut alors garder la meme posologie, mais, au lieu d'avaler les gellules, il faut en faire de l'infusion, en les plongeant dans l'eau bouillante...

Personnellement, j'utilise les deux methodes, matin et soir je bois mes gellules en infusion, Mais a midi je préfere avaler les capsules au cours du repas...

La gélatine se dissout dans l'eau chaude ou dans l'estomac, ou bien, pour les veganes ou hallal, il suffit d'ouvrir les capsules et verser la poudre dans l'eau bouillante.

Personnellement j'adore ce gout exotique,

Comment acheter ce produit:
En Thailande c'est tres facile car le transport est peu couteux
Les gellules sont fournies en sachet de 200 unités à 300 Bahts, plus 50 bahts de transport via J&T.
Ou deux sachets de 200 gellules , 600 Bahts plus 70 bahts de transport 

A l'export Suisse ou France...
Les 500 gellules, port inclus 30€
soit 4mois et demi de cure dont le premier mois à 6 gellules par jour
Ou bien 5 mois et demi en entretien santé et longue vie

Pour acheter si vous disposez d'un compte paypal il vous suffit de verser la somme sur lompre.monrut@gmail.com Adresse e-mail uniquement Paypal.
Et me confirmer votre commande sur mon adresse e-mail courrier: bernard@lompre,com
ou sur messenger https://www.facebook.com/bernard.lompre

Ou si vous désirez un payement sécurisé par carte bancaire vous remplissez le formulaire ci dessous puis cliquez sur le lien payer

Commander le kit export a 30€
Ou laisser un message, une question:

votre adresse de livraison vous sera demandée a moment du payement
CAPTCHA